Jean-Paul CHABROL – « La michelade, un crime de religion »

Jean-Paul CHABROL

 

En plein début de deuxième guerre de religion en 1567 en France éclate un lynchage massif sur Nîmes. Au programme : une boucherie, ni plus ni moins. En toile de fond, bien entendu, la religion. Ce coup-ci ce sont les huguenots, les réformés qui fondent sur les catholiques (minoritaires à Nîmes) pour les massacrer. Le motif, religieux, mais pas que. Les tensions sont extrêmes entre classes sociales, la situation politique est confuse, tout ceci participe à cet effet de masse où les « papistes » (les catholiques) vont faire les frais de cette haine huguenote. Spécialiste des Cévennes et du Moyen Âge, Jean-Paul CHABROL nous fait revivre ce carnage, ces deux jours de folie furieuse où la violence prime. Un puits servira de cercueil pour une partie des victimes dont le nombre ne sera jamais communiqué et reste aujourd’hui incertain. Enquête documentée et instructive pour se pencher à nouveau sur ce XVIème décidément bien singulier. Les coupables restent inconnus même s’il est acquis que ce sont bien les réformés qui ont lancé l’assaut sur les catholiques. Il ne s’agirait pas ici de gueux dépenaillés, mais bien d’une sorte d’élite sociale qui aurait provoqué cette volonté d’anéantissement, d’où peut-être l’intervention directe du roi Charles IX pour qu’un procès ait lieu. Deux jours hors de tout contrôle d’une population assoiffée de sang, comme un avant-goût de Saint Barthélemy – qui aura lieu 5 ans plus tard – mais avec les futures victimes ici dans le rôle d’assaillants. Petit livre historique sorti en 2013 chez  une maison d’édition indépendante et discrète, ALCIDE, au catalogue régionaliste axé sur l’Histoire cévenole et du Languedoc-Roussillon. Allez voir ce qu’ils proposent, il y a quelques petites perles.

http://www.editions-alcide.com/

 

(Warren Bismuth)

Publicités