NAPALM RAID – « Wheel of war » – LP – 2017 – (RUNSTATE TAPES pour la version cassette)

NAPALM RAID

Halifax, Canada, tel est le point de chute de ce groupe crust qui commence à bien faire parler de lui. À juste titre car ce nouvel LP est une explosion auditive. Mélangez sans noblesse DISCHARGE, DOOM, S.D.S., MISERY et vous obtenez une pâte homogène sans grumeaux. Martèlement ininterrompu de pauvres fûts pourtant innocents, râpage de médiators sur des cordes sans doute rouillées, les 11 titres s’enchaînent sans pitié pour un résultat hautement recommandable, on n’est pas loin d’une collision entre le premier LP de DOOM (l’un de ceux d’où tout est parti en 1988) et les passages les plus graisseux de S.D.S. ou HAKUCHI (là je parle aux spécialistes du crust nippon et concernant surtout les titres « Wheel of war » et dans une moindre mesure « Wounds »). C’est sévèrement charpenté, sans fioritures, rapide sans être grind ni métal, la partie solo est chaotique à souhait et la respiration n’est que rarement reprise. Une sorte de perfection dans le style. Pour amateurs et trices de crust à la sauce 80’s, anglais et japonais. Pas une once de crust actuel (même si le titre « Untold reality » peut sonner plus moderne, ce n’est ni de l’emo ni du métal !!!), et rien que pour cela grâce leur en soit rendus ! Inutile de préciser que la version cassette est sortie chez les inévitables RUNSTATE TAPES, où l’artisanat au service du consommateur.

https://runstatetapes.bandcamp.com/album/napalm-raid-wheel-of-war

 

(Warren Bismuth)

Publicités