Serge DA SILVA – « La gueule de l’emploi » – Théâtre – 2016

 

Trois demandeurs d’emploi se retrouvent ensemble dans une salle d’attente afin de passer un entretien d’embauche individuel dans une banque. Rapidement ils font connaissance, se mettent à discuter, s’épier. Tous veulent décrocher le contrat, feignent donc la solidarité alors qu’ils ne rêvent que d’une chose : planter un couteau dans le dos du concurrent. Tous paraissent à la fois sûrs d’eux et désinvoltes : chacun va tenter de trouver la faille chez l’adversaire tout en ne montrant que la force de son propre caractère, tentant d’impressionner par tous les moyens. Voici une pièce de théâtre sans prétention, en huis clos, très vive, divertissante et drôle. Des reparties font franchement rire, rien n’est vulgaire ni «beauf ». Certains dialogues peuvent rappeler des extraits de sketches du regretté COLUCHE en version moderne. Le fait que les personnages soient trois peut aussi nous ramener vers de vieilles situations loufoques des INCONNUS : ce côté « battle », réponses qui fusent, qui blessent l’interlocuteur mais font rire le lecteur, avec toujours pour ce lecteur un sentiment d’être peut-être l’une de ces trois grotesques personnes. Vous l’aurez compris, cette pièce est avant tout un amusement qui fait du bien, qui libère. Très courte, elle passe comme une lettre à la poste. Parue aux Editions ART ET COMEDIE en 2016.

 

(Warren Bismuth)

Publicités